14/12/17 - 17:59 pm


* Slogan

Passionnée de tout ce qui touche à la lecture et à l'écriture. Chroniqueuse sans langue de bois

Accueil


Bienvenue sur le forum Libres-Écritures.com

Ce forum est né d'une envie de faire connaitre mes textes.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire afin de partager notre passion commune pour la lecture et l'écriture.

Des chroniques en service presse seront proposées régulièrement ainsi que des coups de cœur lecture : venez les commenter ou en proposer d'autres.

Un espace auteur vous sera créé sur demande aux administrateurs, afin de faire connaitre vos écrits. (Dans le but d'éviter le plagia, cet espace est caché du public, sauf avis contraire de votre part)

Vous aimez les jeux ou les défis d'écriture ? Participez au qui a écrit quoi et tous les mois à notre atelier créatif

Vous venez d'écrire un roman ? Un recueil de poèmes ? Etc. : La mise en avant des auteurs Auto-édités est faite pour vous : envoyez nous un extrait, nous le publierons sur la page d'accueil pour le mettre en avant.

Libres Écritures étant membre du jury du  Trophée Anonym'us : "Les mots sans les noms", les nouvelles des auteurs seront à disposition en lecture libre dès leur publication.


L'équipe du forum Libres Écritures.com

Mise en avant des auteurs Auto-édités

Le journal de Lorelei de Isabelle Morot-Sir


     

Pour l'acheter : Amazon

Site de l'auteur : Isabelle Morot-Sir

Réseaux sociaux :  Facebook     Twitter     Instagram


J’ai voulu entamer ce journal telle une rétrospective des événements qui ont fait ce que je suis à présent. Pourtant dès la première phrase je me sens inquiète et vulnérable, ainsi que je l’étais certainement lorsqu’enfant, je me rendais seule à ces cours de piano que j’exécrais. Non seulement l’instrument par lui-même me rebutait, il me semblait vouloir de sa masse m’étouffer tout entière, mais de surcroît mon professeur, vieille femelle asséchée par la vie, me terrorisait bel et bien.
Hélas pour moi, dernière et ultime enfant d’une fratrie de trois, seule fille qui plus est, il me fallait assumer à moi seule toutes les compétences obligatoirement requises par la gente féminine : finesse et sensibilité, alliées à une instruction et une éducation sans faille.




L'intégralité du chapitre : ICI