24/02/18 - 05:06 am


* Slogan

Passionnée de tout ce qui touche à la lecture et à l'écriture. Chroniqueuse sans langue de bois

Accueil


Bienvenue sur le forum Libres-Écritures.com

Ce forum est né d'une envie de faire connaitre mes textes.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire afin de partager notre passion commune pour la lecture et l'écriture.

Des chroniques en service presse seront proposées régulièrement ainsi que des coups de cœur lecture : venez les commenter ou en proposer d'autres.

Un espace auteur vous sera créé sur demande aux administrateurs, afin de faire connaitre vos écrits. (Dans le but d'éviter le plagia, cet espace est caché du public, sauf avis contraire de votre part)

Vous aimez les jeux ou les défis d'écriture ? Participez au qui a écrit quoi et tous les mois à notre atelier créatif

Vous venez d'écrire un roman ? Un recueil de poèmes ? Etc. : La mise en avant des auteurs Auto-édités est faite pour vous : envoyez nous un extrait, nous le publierons sur la page d'accueil pour le mettre en avant.

Libres Écritures étant membre du jury du  Trophée Anonym'us : "Les mots sans les noms", les nouvelles des auteurs seront à disposition en lecture libre dès leur publication.


L'équipe du forum Libres Écritures.com

Mise en avant des auteurs Auto-édités

Le compartiment de première classe de Patrice Dumas

Pour cette quinzaine, nous mettons en avant une nouvelle de Patrice Dumas, extraite de son livre :
Les ruines de Glenmoor



     

Pour l'acheter : Amazon

Site de l'auteur : Patrice Dumas

Réseaux sociaux :  Facebook     

Une femme élégante est assise, seule, dans le compartiment d’une voiture de la Great Eastern Railway. Depuis le couloir, nous l’observons, sans qu’elle prête attention à nous. Elle doit être fort belle, mais on discerne mal son visage tourné vers la vitre embuée. Confortablement installée, elle a croisé ses jambes au galbe parfait, mis en valeur par de coûteux bas d’une finesse remarquable. Son tailleur parfaitement coupé, ses délicats escarpins, et son chapeau du dernier cri, agrémenté d’une légère voilette, montrent son appartenance à la haute société. Les banquettes moelleuses, recouvertes d’un velours au dessin “Art déco” dont on imagine le soyeux, les marqueteries de bois précieux couvrant les cloisons, et les appliques en cristal diffusant une douce lumière, confirment qu’il s’agit d’une personne de qualité voyageant en première classe.



L'intégralité de la nouvelle : ICI