27/07/17 - 00:21 am


Sites amis

Auteur Sujet: Mon père au loin de Martine Gercault  (Lu 1184 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

En ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 557
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
Mon père au loin de Martine Gercault
« le: Le 13/10 2016 à 17:06 »
Synopsis :

" La lecture du livre est fascinante et captivante. La fine analyse rétrospective de la relation complexe à un père trouve sa place parmi les plus puissantes descriptions des relations père fille de la littérature… » Extrait de la préface du Dr Stanislav Grof"
" Je t’ai souvent parlé pour rompre le silence. Aujourd’hui, le silence est obscur… Je me raconte à toi… Alors, s’il te plaît, écoute-moi ! »… «… Tu es mon père à jamais. Je suis pour toujours ta fille, devenue femme, enfin…"
» Mon père au loin est un livre intimiste qui s’ouvre sur un chant d’amour. Ariane, l’héroïne, nous entraîne dans un voyage intérieur dont elle sortira grandie. Elle témoigne, avec sincérité et subtilité, de la souffrance psychique : celle d’un père marqué par la Shoah et la sienne, sa fille, qui l’accompagne en fin de vie durant une maladie dévastatrice, fléau de notre époque, la maladie d’Alzheimer. Ariane, femme libre et libérée, nous invite à toujours repousser les limites douloureuses pour accueillir le plaisir d’être. Les descriptions, vives, impressionnistes, évoquent l’itinéraire riche et multiple de cette femme enthousiaste et amoureuse de la vie, parsemée de voyages qui la conduisent de Paris à Jérusalem, de la Toscane à Santa Fe, de l’Inde au Brésil, toujours en quête d’elle-même, de l’autre et du monde… À travers une prose poétique et envoûtante, Martine Gercault nous fait partager le parcours spirituel de l’héroïne et la sagesse acquise au cours de ses expériences, invitant le lecteur à la méditation sur la nature et le sens de l’amour, fil rouge de ce livre.


Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier Martine Gercault pour sa confiance et l'envoi de son roman.
Dès les premières lignes, nous retrouvons Ariane, l'héroïne, perdue, prise dans les affres de la maladie de ce père qu'elle vénère, qu'elle idolâtre, qui peu à peu part à la dérive. Une âme tourmentée, tiraillée entre son enveloppe terrestre et son esprit, vissé au temps de la Shoah.
Submergée par la douleur qui la ronge, elle déroule, elle décortique alors sa relation : les ratés, les manquements, les incompréhensions, les interrogations restées sans réponses, son besoin d'exister aux yeux de ce modèle, ce mentor.
Connaissant l'inéluctable, elle sent, que dis-je, tout en elle appelle : elle doit accompagner cet être cher vers sa dernière demeure, et vivre chaque minute auprès de lui.
Mais, comment accepter de voir cet homme jadis si solide sombrer, puis s'éteindre sans pouvoir le secourir ? Comment lui expliquer la gravité de la situation alors que  sa mémoire s'effiloche pas à pas  ?
Comment atteindre ce père emmuré dans ses silences, lui qui n'est jamais allé à sa rencontre ? Comment le rejoindre sans se perdre ? Comment trouver la liberté de son âme tout en conservant son ancrage à ses racines juives ?
Avec beaucoup de justesse et de sincérité, l'auteur s'épanche, nous confie ses peurs, ses désillusions, ses fêlures, ses rencontres avec les hommes de sa vie, sa quête à s'extraire du carcan familial. 
Un seul bémol, la structuration du récit m'a quelque peu gênée, notamment lors des descriptions des nombreux pays visités ainsi que lors des rites initiatiques. Non pas que cela soit inintéressant, simplement désorientée par le changement de rythme. Peut-être, aurait-il fallu faire des parties distinctes ?
Pour autant, ce livre est une vraie leçon de vie. Il fait réfléchir sur la perte, le deuil. Il nous fait renaître, nous connecter à nous-même. C'est un chant d'amour de cœur à cœur, d'âme à âme.
N'hésitez pas à vous le procurer et à entamer ce voyage intérieur, vous en ressortirez grandi...

Ma note :

:etoile: :etoile: :etoile: :etoile: :etoilegrise:



Pour vous le procurer sur Amazon


Ses pages :  Facebook    Twitter 

Hors ligne Martinegercault

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Psyemergence
Re : Mon père au loin de Martine Gercault
« Réponse #1 le: Le 15/10 2016 à 17:52 »
Bonsoir chère chroniqueuse,

Je suis désolée, mais Je ne connais pas votre prénom, et  ne suis pas très habile en ce moment pour rentrer dans votre site très complet et construit.
Quelle belle surprise de découvrir, l'autre soir, votre chronique dont j'ai aimé la délicatesse. Elle m'a réchauffée à un moment quelque peu délicat de ma vie. Je vous en remercie de tout cœur.
 Vous avez certainement dû lire sur FB les différents épisodes d'un thriller dont je suis l' "héroïne", et qui pourraient être le thème d'un prochain livre à écrire.

Pourrais-je vous demander de poster votre chronique sur Amazon, Fnac.com  et Babelio ? Ce serait
adorable à vous.

Je vous souhaite un très agréable week-end.

Bien à vous.

Martine Gercault