21/09/18 - 17:17 pm


Sujets récents

Grain de sable dans la méharée de Jean Larbanois par Apogon
[jeu. 13 sept. 2018 à 11:27]


Les cercles de l’éternité de Jean-Louis Ermine par La Plume Masquée
[mer. 5 sept. 2018 à 18:34]


C'est où le nord ? de Sarah Maeght par La Plume Masquée
[dim. 2 sept. 2018 à 22:19]


Présentation des auteurs du Trophée Anonym'us 2018/2019 par Apogon
[ven. 31 août 2018 à 23:59]


Les Citadelles de Isabelle Morot-Sir par Apogon
[jeu. 30 août 2018 à 17:19]


La Symétrie de l'Effet de Jules Mudhiac par Apogon
[jeu. 16 août 2018 à 16:41]


De musique et d'ombre de Marie-Claire Touya par Apogon
[jeu. 2 août 2018 à 17:57]


Sans relâche de Isabelle Morot-Sir par La Plume Masquée
[ven. 20 juil. 2018 à 19:26]


L'ombre des arcs-en-ciel de Yann Renoît par Apogon
[jeu. 19 juil. 2018 à 16:22]


L'aveu mortel de Julien Budin par Apogon
[jeu. 5 juil. 2018 à 18:00]

Sites amis

Auteur Sujet: Corps d'État de Christophe Martinolli  (Lu 1508 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne IsabelleMS

  • Membre Bronze
  • **
  • Messages: 32
  • Sexe: Femme
  • 0
    • Isabelle Morot-Sir
Corps d'État de Christophe Martinolli
« le: mar. 19 juin 2018 à 16:53 »
Résumé

Erwan est un jeune assistant parlementaire de l'Assemblée nationale. Il comptait se reposer, et avait promis de prendre soin de sa femme Claire après la campagne présidentielle : ils attendent leur premier enfant et sont fous amoureux. Mais du jour au lendemain, leur vie bascule. Le soir-même de sa réélection, le Chef de l'État s’est effondré sur l'estrade de la Concorde, foudroyé par une attaque cardiaque...
Paris est en état d'urgence.
Le lendemain, sa meilleure amie et collègue Ambre découvre qu'il ne s'agit pas d'une mort naturelle. Elle devient la seule témoin d'un complot contre le Président de la République française et disparait en laissant l'unique preuve à Erwan. Menacé et traqué par des hommes d’État, Erwan fera tout pour protéger Claire.
Il ne peut compter que sur lui-même...

Mon avis

En premier lieu c'est le style de l'auteur, incisif, rapide, c'est une écriture dont le style lui même porte le récit et le rend encore un peu plus haletant, oppressant. On rentre immédiatement dans l'histoire comme on plongerait dans un bain glacé : on est submergé, on étouffe, on suffoque. On ne cesse de se demander : et si c'était vrai ? Et si toute cette manipulation arrivait ? Rien ne semble "too much", on y croit, on ne peut pas faire autrement que de tourner les pages en se demandant comment tout cela va se terminer... Le happy end semble exclu, mais qui sait ce n'est que le tome 1 l'espoir demeure !
En tout état de cause voici un roman que j'ai littéralement dévoré, je vais de ce pas me procurer la suite... Et je ne peux qu'en conseiller la lecture: vous ne serez pas déçu !



En ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 607
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
Re : Corps d'État de Christophe Martinolli
« Réponse #1 le: mar. 19 juin 2018 à 18:04 »
Eh bien ! Voilà un commentaire qui a le mérite d’atiser ma curiosité :pouceenhaut: :bravo:
Dans ma Wish liste pour découvrir ce roman fort intriguant :oui: