04/12/21 - 03:18 am


Sites amis

Auteur Sujet: Fata Morgana de Stéphanie Munch  (Lu 1148 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Driller_Killer

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
Fata Morgana de Stéphanie Munch
« le: mer. 20/10/2021 à 06:55 »
[Fata Morgana -- de Stéphanie Munch]

Fantastique
270 pages
Auto-édition

Résumé : Anna qui approche la quarantaine s’ennuie dans son travail et décide de plaquer son appartement avec vue sur mer pour revenir dans sa campagne natale où vit encore son père Martin. Il s’arrange pour lui trouver une mission auprès d’un ami notaire, qui l’envoie sur une île perdue entre la France et l’Angleterre, à la recherche de l’héritier élusif d’un colis mystérieux. Sur son chemin elle va faire la rencontre d’une jeune femme, Victoria, qui dirige l’hôtel familial où règnent de nombreux fantômes, de Ben, un forgeron taiseux, et des habitants qui semblent tous cacher un étrange secret.
L’apparition d’un navire fantomatique au large va déclencher une série d’événements qui vont confronter Anna à une réalité insoupçonnée, et la conduire à trouver un trésor qui n’était peut-être pas celui escompté…

________________
5/5 pour ce trésor tout doux
________________
Holy, holy, holy.... C'est une musique de "Midnight Mass" qui sied à merveille à ce que je ressens là, tout de suite, en fermant "Fata Morgana". Cette série parce que l'auteure en a parlé elle-même il y a quelques temps, comparant des éléments de ce roman de 2020 et la série apparue récemment.
Je comprends pourquoi.

Anna, vous l'avez lu dans le résumé, a une mission après avoir quitté son job : apporter un colis à un dénommé Geoffrey, Geoffroy ou on ne sait pas trop sur une île paumée entre deux pays, entre deux mondes même.

Anna, c'est un p'tit bout de femme qui ne sait plus où aller, que faire de sa vie, à bout presque. Une femme qui va accepter la mission, comme si elle incarnait une autre personne, qu'elle vivait une autre vie, qu'elle s'effaçait du monde.
Elle fonce. Et l'île l'avale toute crue. Elle, son âme, son passé. Comme si elle retrouvait une enfant abandonnée qui refaisait surface.

Les sentiments qu'elle ressent là-bas, sur cet autre monde qui baigne dans un surnaturel normal, dans une époque passée, sont très mélancoliques, comme emprunts d'une nostalgie qui n'a pas lieu d'être en elle. Comme si elle avait déjà vécu là. D'ailleurs, je ne spoile pas en disant qu'elle s'y sent chez elle.
Les autochtones y sont accueillants, bien que mystérieux. Des secrets, des mystères, des choses surnaturelles... une île bien à la frontière du réel, des limbes, dans un brouillard, une tempête, la mort aussi.

J'ai trouvé ce roman poétique. Vraiment. Déjà par la façon de raconter, mais surtout pour les pensées, la romance, les apparitions, les légendes... Une écriture mélancolique, vraiment, langoureuse. Qui peut faire perler les yeux à la toute fin, quand on soupire en fermant le livre, en ayant le film de la vie d'Anna en tête, du commandant, de Ben, de la p'tite Oriana... et le Phare mystérieux. Que de personnages... "les dégénérés du bulbe", "le Scooby-Gang"... Hauts en couleur, fermés, ou pas assez, marrants pour certains, à claquer pour d'autres... Tristes aussi, parfois.

Sa mission avance, doucement, entre dégâts des eaux, apparitions fantomatiques, vindicte populaires... dans une ambiance mystérieuse, lourde. On a le pressentiment que quelque chose plane sur elle, sur l'île sans nom, que cette chose va faire un piqué vers elle et tout faire s'effondrer... sans savoir pourquoi, ni comment, ni quand.
Elle ne sera pas seule. Elle va essayer de redevenir elle, pleine, entière. Finalement, elle n'essaye peut-être pas de devenir quelqu'un d'autre, de mener une autre vie, mais bien la sienne, en elle. Là.

Les scènes fantastiques sont d'une beauté, d'une poésie encore une fois, qui font rêver. C'est noir, c'est beau, ça donne des frissons... et ça ajoute du piment, du feu dans le froid ambiant de cet endroit mystérieux dans lequel on plonge, on plonge, encore et encore.
Les pages sont difficiles à fermer. Le récit est prenant, intime, puissant malgré la certaine langueur qu'Anna nous étale dans ces lignes de souvenirs.

En bref... un roman magnifique qui ne fait que confirmer que nous avons là une auteure à suivre de près, très talentueuse et qui vit ce qu'elle écrit, ça se ressent. Ou l'inverse... Allez savoir...

Quelques citations que j'ai appréciées :

"La famille s'est dispersée, les amis d'enfance se sont mariés et ont suivi d'autres routes. Les gens changent, les paysages changent."

"Vous savez tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut"

"Il manquait un millier de mots entre nous"

Hors ligne cnslancelot5930

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
    • Les petits mots de Lancelot
Re : Fata Morgana de Stéphanie Munch
« Réponse #1 le: mer. 17/11/2021 à 13:46 »
Merci pour cette chronique  :bravo:

Allez hop, encore une histoire à rajouter à ma liste.