28/10/21 - 14:01 pm


Sites amis

Auteur Sujet: La maison Jaune de J.R Kobencröft  (Lu 443 fois)

0 Membres et 13 Invités sur ce sujet

Hors ligne Driller_Killer

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
La maison Jaune de J.R Kobencröft
« le: jeu. 07/10/2021 à 07:30 »
Je sur-valide avec 5 étoiles parce que je peux pas en mettre plus, parce que c'est le genre de livre que je ferme en me demandant quoi lire ensuite, en me disant que je trouverais pas mieux... ça arrive parfois, ce genre de tristesse en fermant un livre.
Vraiment le genre de lecture que j'peux pas lâcher et pour laquelle je pourrais sacrifier des heures de sommeil qui me sont plus qu'indispensables pour la santé. Satané François.

Pourtant l'histoire est pas jojo, pas jojo du tout. Triste au possible, dramatique, horrible et sanglante. Mais ce qui retient l'attention, c'est cette tension tout le long de livre, l'attente des réponses, l'attente des questions aussi, l'attente du sang.  :souffler:
Ce qui empêche de fermer le livre, c'est cette malsaine curiosité qui ne cherche qu'à être nourrie d'images et d'explications. Cette curiosité de charogne quoi.

Qu'a vécu le petit François pour être devenu celui qu'il est ?
Que lui a fait maman ?
Que lui rapporte cette expérience improbable qu'il mène dans son labo, soutenu par ces pairs qui ignorent tout ?
Que cherche-t-il à guérir chez son psy ?
Qui sont ces démons qui le hantent et lui parlent ? Et cet indien... ces traumas... ces angoisses...  :triste6:

Tant de questions, avec autant de réponses à la clé.
Tant de réminiscences personnelles aussi. Jusqu'au final où tout prend sens, où j'me suis sentie flouée. Où la claque arrive et t'fait redescendre de ton p'tit monde de "moi aussi je"  :pleurer:

Et c'est là tout le génie de ce livre !  :bravo:

Incroyablement bien construit, bien raconté, bien imagé. Une plume beaucoup plus sûre que le précédent tome, aboutie.
L'histoire sort des tripes de l'auteur, on se demande même quelle part de lui il a glissé dans l'ouvrage, quelle part de ses ténèbres personnelles s'est glissée dans les pages jaunies de cette histoire.  :interrogation:

J'ai beaucoup pensé au film Ré-animator à cause de François, par son caractère, semblable à Herbert West. A la mouche aussi, même si ça n'a rien à voir. La part horrifique du livre a imposé les images de Seth Brundle sans s'faire inviter.
Bref, un mélange de genres de bon goût.  :bravo:

Une documentation riche au niveau scientifique (bien que je ne sache pas ce qui est plausible ou non, j'suis pas fut' fut' hein) mais ça donne bien une dimension réelle. Même si on cherche pas à comprendre les termes mentionnés grâce à notre ami Google, on peut lire le livre sans s'ennuyer ou sans faire "HEIN ?!" dans la tête, pas de souci !

Bref... Je ne peux que recommander ce livre aux amateurs d'horreur douce, du genre tension palpable avant la grande explosion de réponses.
L'effet est plus que réussi !

J'ai adoré ! Surkiffé même, et j'imagine tellement un film dessus, ça l'ferait trop !!!  :pouceenhaut:

Hors ligne cnslancelot5930

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Les petits mots de Lancelot
Re : La maison Jaune de J.R Kobencröft
« Réponse #1 le: lun. 11/10/2021 à 09:51 »
Superbe chronique qui me donne envie de me plonger dans l'histoire et les mystères de La maison jaune.
J'ai reçu le livre récemment et je le lirai sans faute, après mon Pumpkin Autumn Challenge.