02/08/21 - 16:39 pm


Sites amis


Répondre

Attention, il n'y a pas eu de réponse à ce sujet depuis au moins 120 jours.
À moins que vous ne soyez sûr de vouloir répondre, pensez éventuellement à créer un nouveau sujet.
Nom:
E-mail:
Titre:
Icône du message:

Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
Anti robots : Quelle est la capitale de la France ? (en minuscule):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: La Plume Masquée
« le: sam. 20/02/2021 à 16:45 »

Synopsis :

Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils. 
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.


Mon avis :

Cela fait un bon moment que j’ai lu ce livre. Cependant, je repoussais sans cesse la rédaction de cette chronique, car les sentiments inhérents à cette lecture étaient encore trop forts.
Un peu de temps a passé, et je vous livre enfin mes ressentis concernant ce magnifique ouvrage.

Milo a 4 ans. Il vit dans une famille équilibrée, choyé par ses deux parents qui sont le centre de son univers.
Cet univers s’écroule le jour où, devant ses yeux effarés, son père est arrêté pour braquage alors qu’il dormait paisiblement.
Dans l’incapacité d’exprimer ses sentiments, Milo, dévasté, apeuré et rempli de rage, laisse éclater sa colère par la violence ; notamment à l’école.
Sans chercher à comprendre, sans circonstance atténuante, sans compassion pour la perte de son papa, Milo va devenir la « bête à abattre ». Cette expression est un peu forte, je vous l’accorde, mais c’est exactement la manière dont ses camarades, ses enseignants vont le jauger, le juger.
Toute sa scolarité. Toute sa vie, cette histoire va le poursuivre.
Il n’a qu’une seule alliée : sa mère, Alexandra.
Comme toutes les alliées, il lui arrivera de douter.
Comme toutes les mères, il lui arrivera de prendre les mauvaises décisions.
Elle va vaciller, plier, manquer de tomber... mais l’amour omniprésent pour son fils ne s’érodera jamais.
Le livre s’ouvre sur une lettre d’un petit bonhomme : Gabriel Favan.
C’est le fils de Claire.
Il nous explique ce qu’est la différence. Ce qu’est le harcèlement scolaire quand on a le malheur d’être différent. A quel point ça vous blesse, ça vous meurtrit, ça vous détruit à petit feu...
Ça consume, ça enfle tellement de l’intérieur, que l’explosion est quasi impossible à éviter.
Alors ça part dans tous les sens, tout est bon pour expulser cette souffrance qui nous bouffe de l’intérieur. On veut juste qu’on nous laisse tranquille, que tout s’arrête, que la vie d’avant reprenne...
Pour la société, le problème ce n’est jamais l’école... C’est toujours l’enfant, les parents de l’enfant, l'environnement familial, des tares cachées, des handicaps... bref, tout ce qui ne rentre pas dans la norme ^^
Sauf que l’apprentissage des relations, commence par l’école. Puis vient au tour de la société de vous apprendre la vie.
Mais quand une plante pousse mal, que le terreau, les tuteurs ne sont pas adéquats... comment affronter la vie ? Avec quels armes se battre ? Surtout que la vie ne manquera pas de vous broyer, si elle le peut...
Quoi que vous fassiez, où que vous alliez, votre dossier scolaire vous suivra, voire vous poursuivra, partout. Une terrifiante sensation que rien ne pourra changer... qui restera à jamais ancrée chez autrui... tout simplement car la première impression que les gens ont de vous semble immuable.
Alors, quand la machine s’enraille :
Faut-il changer d’école pour remettre les compteurs à zéro ?
Faut-il changer de ville, de travail ?
Faut-il fuir pour retrouver une certaine innocence à jamais volée ?
Ou faut-il au contraire se battre, tout affronter pour sauver les siens ?
Bien que différent de ses précédents romans, l’auteure nous livre ici une histoire d’une grande intensité ; une histoire familiale passionnante, bouleversante, déchirante, un récit qui ne peut laisser indifférent, qui retourne les tripes.
Happés, enferrés, ballotés, il m’a été impossible de ne pas m’attacher tant au parcours de Milo, qu’aux personnages d’Alexandra. J’ai tempêté, j’ai souffert, j’ai pleuré pour ce jeune incompris, pour cette maman désespérée. Tout au long du récit, je n’ai pu que ressentir son chagrin, son impuissance quant à la situation, son amour infini pour son enfant.
J’ai également été touchée par le portrait sans concession de cette mère aimante, qui défend son enfant envers et contre tout... puis qui doute, qui fait ce qu’elle peut ; le manuel pour être de bons parents n’existe pas encore ^^
Exaspérée, au bout du rouleau, elle tâtonne, essaie, puis abandonne et punit... alors qu’il faudrait consoler et écouter.
Une mère imparfaite, une mère comme toutes les mères, terriblement humaine.
Parfois à la hauteur, parfois en dessous de tout.
Cette maman va tout faire pour protéger son fils, quoi qu’il lui en coûte... jusqu’à l’impensable.
En résumé, une magnifique histoire d’amour mère / fils qui nous montre la force des liens familiaux.
Qu’aurions-nous fait à sa place ?
Jusque où serions-nous allés pour défendre notre enfant ?
Je vous laisse le découvrir^^
Vous l’aurez compris, ce roman m’a touché en plein cœur. Je suis encore bouleversée rien qu’à l’écriture de ces quelques lignes. Pour notre plus grand bonheur, l’auteure a su  jouer avec les émotions du lecteur, alliant à merveille suspense et récit déchirant.
Sincèrement, je pense que ce roman me hantera longtemps.
Alors, si vous aimez les histoires poignantes, de celles qui vous secouent, vous malmènent, vous laissent exsangue une fois le livre refermé... foncez, ce roman est fait pour vous ! Vous passerez un excellent moment de lecture :pouceenhaut:
Pour ma part, plus qu’une envie : me procurer le dernier opus de cette auteure fabuleuse :clindoeil:

Ma note :

:etoile: :etoile: :etoile: :etoile: :demietoile:



Pour vous le procurer : Amazon