18/09/21 - 13:16 pm


Sujets récents

Peur primale et autre récits de Lancelot Cannissié par La Plume Masquée
[Hier à 14:54]


Histoires folles et horrifiques de Adeline Rogeaux par cnslancelot5930
[Hier à 08:20]


Roussalki de Alexandre Page par Alexandre PAGE
[jeu. 26/08/2021 à 23:53]


Gras dur de Fabien Roy par Apogon
[jeu. 12/08/2021 à 17:11]


Tendre Trésor d'Andréa Michel par Apogon
[jeu. 29/07/2021 à 16:41]

Sites amis


Répondre

Attention, il n'y a pas eu de réponse à ce sujet depuis au moins 120 jours.
À moins que vous ne soyez sûr de vouloir répondre, pensez éventuellement à créer un nouveau sujet.
Nom:
E-mail:
Titre:
Icône du message:

Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
Anti robots : Quelle est la capitale de la France ? (en minuscule):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: La Plume Masquée
« le: dim. 04/09/2016 à 22:11 »

Ah ! ... merci  pour ce conseil lecture ! :bise: ... ça a l'air trop bien ! :oui: 
Posté par: Morphée
« le: dim. 04/09/2016 à 20:27 »

4ème de couverture :
    Dans un petit studio mal chauffé de Lyon, Sophie, une jeune chômeuse, est empêtrée dans l’écriture de son roman. Elle survit entre petites combines et grosses faims. Certaines personnes vont avec bonté l’aider, tandis que son ami Hector, obsédé sexuel, et Lorchus, son démon personnel, vont lui rendre la vie plus compliquée encore. Difficile de ne pas céder à la folie quand s’enchaînent les péripéties les plus folles.

La couverture  rouge vif et le titre amusant m'ont attirée !
L'auteure Sophie Divry est inconnue pour moi et pourtant ce roman est son quatrième.

Ce livre est original et si le sujet est grave lui ne l'est pas  il est même amusant, plein d'humour et parfois foufou  :oui:  :petiller: !
Le style d'écriture est assez étonnant et rend le livre vivant.
L'auteur s'autorise une liberté totale avec des changements de police et taille d'écriture, il y a même un mot à l'envers, des calligrammes dont un assez coquin, des listes loufoques, des petits dessins  et j'en oublie sûrement !
Ah oui, il contient aussi des mots valises.
L'auteur réussit avec ce roman une critique parfaite de notre société contemporaine et pose le problème  de la précarité des jeunes diplômés !
J'ai beaucoup aimé !