24/06/19 - 23:49 pm


Sites amis

Auteur Sujet: 364 jours pour t’oublier de Audrey Keysers  (Lu 1121 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 633
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
364 jours pour t’oublier de Audrey Keysers
« le: ven. 28 déc. 2018 à 17:49 »
Synopsis :

Sandra, jeune trentenaire parisienne, est assistante juridique dans un cabinet d’avocats. Elle partage sa vie avec Jean-Sébastien, un homme ombrageux au douloureux passé, qui est aussi le frère de sa cheffe.
Lorsque le célèbre photographe Raphaël Sorrentino débarque au cabinet pour attaquer un magazine et défendre les droits de ses photos, Sandra tombe aussitôt sous le charme du bel Italien. L’attrait qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est immédiat et bouleverse leurs existences. Un regard échangé, une nuit magique à ses côtés : Sandra est amoureuse. Mais elle déchante rapidement lorsque Raphaël lui dit que pour préserver la beauté de leur rencontre, il ne veut plus jamais la revoir…
Coincée entre une lourde culpabilité dans sa relation avec Jean-Sébastien et l’incapacité de renoncer à Raphaël, Sandra lui pose un ultimatum : se retrouver une seule fois par an, à la date d’anniversaire de leur premier rendez-vous, tous les 364 jours…
Leur amour résistera-t-il à cette incroyable privation ?


Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance et l’envoi de son roman au résumé fort alléchant.
Assistante juridique dans un cabinet d’avocats, Sandra est une jeune trentenaire parisienne. En couple avec Jean-Sébastien depuis quelques années, sa vie semble devenue triste et sans saveur.
De nature généreuse et attentive, elle n’hésite pas à mettre de côté son propre bonheur afin que son couple fonctionne jour après jour. Malgré tous ses sacrifices, son compagnon reste un homme énigmatique et ombrageux, peu enclin aux confidences et aux concessions. Ses envies de voyages, tout comme son désir de fonder une famille, restent désespérément sans appel...
Devant tant de frustrations et de non-dits, devant tant d’attentes opposées, les questions se bousculent : Leur relation a-t-elle un avenir ?
Peut-on rester avec une personne qui ne nous rend pas heureux, de peur de rester à jamais seul ?
Dès les premières pages, nous voici plongés, happés, enferrés au cœur de cette histoire de couple, comme il peut en exister tellement autour de nous.
Les premiers chapitres à peine avalés, nous nous demandons déjà : que va faire Sandra ? Va-t-elle rester avec Jean-Sébastien même si elle n’est pas heureuse ? Le sacrifice vaut-il vraiment le coup ?
Alors, quand elle rencontre le célèbre photographe Raphaël Sorrentino lors d’un rendez-vous à son cabinet d’avocats pour défendre ses droits sur ses photos, c’est l’électrochoc, le tsunami émotionnel. Son existence en est si bouleversée que nous entrevoyons déjà un avenir plus serein... va-t-elle enfin connaître le bonheur ? Lequel va-t-elle choisir ?
Mais, contre toute attente, malgré la magie de leur rencontre, Raphaël n’hésite pas à mettre fin à cette histoire pour préserver la beauté de leur histoire. Ne pouvant se résoudre à renoncer au beau Raphaël, Sandra propose alors un jeu dangereux : se voir une fois par an, à la date d'anniversaire de leur premier rendez-vous. Une manière de garder un lien, magique et éternel avec celui dont elle est tombée amoureuse au premier regard, en mettant de côté la culpabilité qui la dévore...
Toutefois, malgré un intérêt croissant pour l’histoire, ainsi qu’une plume fluide et agréable, quelques écueils ont entravé ma lecture :
Le choix du « je », pourtant si naturel pour ce genre de roman, m’a semblé ici quelque peu réducteur et étriqué vu l’étendue du sujet.
En effet, si le point de vue central de Sandra semblait la manière la plus adéquate de traiter ce sujet, j’aurais grandement apprécié accéder aux pensées des deux hommes de sa vie : connaître leurs ressentis, leurs vécus face à cette situation. À mon humble avis, un tel ajout aurait, sans nul doute, apporté beaucoup plus de profondeur aux personnages masculins ainsi qu’au récit.
De plus, même si le personnage de Sandra devient vite attachant, j’ai eu beaucoup de mal avec les choix et l’inertie de l’héroïne.
Certes, nous comprenons ses doutes, ses peurs, ses angoisses, ses indécisions, son besoin de renouveau, Raphaël apportant à Sandra cette touche d'originalité dont elle avait tant besoin... cependant, je n'ai pas trouvé que cela soit correct vis-à-vis de son conjoint, car cela ne se déroule pas sur quelques mois, mais sur plusieurs longues années.
Cela étant, ce roman nous force à nous interroger : à la place de Sandra ? Que ferions-nous ? Quel chemin emprunterions-nous ? Conserverions-nous la stabilité de notre vie de couple tout en vivant des instants magiques mais défendus ? Ferions-nous un choix éprouvant mais nécessaire, au risque de tout perdre ?
Avec réalisme et honnêteté, l’auteur aborde ici l’amour sous une forme complexe : celui de l’adultère et de ses pièges mortifères qui gangrènent le couple peu à peu...
Quoi qu’il en soit, outre ces petites déceptions, j’ai passé un très bon moment de lecture, où j’ai aimé suivre Sandra dans son cheminement intérieur, dans sa quête personnelle à la recherche d’elle-même et de son bonheur.
Alors, si vous aimez les romances atypiques qui sortent des sentiers battus, ce livre est fait pour vous, vous passerez un excellent moment de lecture :pouceenhaut:

Ma note :

:etoile: :etoile: :etoile: :etoile: :etoilegrise:



Pour vous le procurer : Amazon

Réseaux sociaux : Facebook     Twitter



No comments for this topic.