14/06/21 - 07:05 am


Sujets récents

Sites amis

Auteur Sujet: À vif de René Manzor Éditions Calmann-Lévy  (Lu 6853 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 653
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
À vif de René Manzor Éditions Calmann-Lévy
« le: dim. 25/04/2021 à 16:38 »
Synopsis :

Dans la forêt qui borde le village de Gévaugnac, on découvre une toute jeune fille brûlée sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse, du SRPJ de Toulouse, est priée de différer ses vacances et de consulter Novak Marrec, le policier qui a mené l’enquête sur des meurtres très similaires, attribués à un mystérieux « Immoleur » jamais arrêté.
Le problème c’est que Novak est interné en hôpital psychiatrique. Depuis son échec dans l’affaire de l’Immoleur, ce flic intelligent, cultivé et peu loquace est atteint de troubles obsessionnels délirants : par moments son cerveau lui crée de fausses certitudes, qu’il n’arrive pas à distinguer de la réalité.
Convaincu que l’Immoleur est de retour, Novak se lance à corps perdu dans l’enquête avec Julie. Mais comment découvrir la vérité quand votre propre esprit joue contre vous ? Parviendront-ils à mettre au jour les secrets de la petite communauté de Gévaugnac ?


Mon avis :


Grande fan depuis ses tous débuts, c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai pu enfin découvrir le dernier opus de René Manzor... et croyez-moi, ce fut encore une fois un grand bonheur !

Après deux ans de silence, voici que l'Immoleur fait de nouveau parler de lui avec une nouvelle victime : la petite Maylïs, jeune ado de 13 ans retrouvée morte, nue, brulée vive, et entourée de signes cabalistiques.
Étrangement, tout semble concorder : une signature similaire aux précédentes affaires, et tout près du petit village de Gévaugnac qui a déjà tant souffert par le passé.
Dès les premières pages, le ton est donné. Cette histoire sombre, angoissante, impliquant des meurtres de préados à peine pubères nous glace le sang. Les questions se bousculent, taraudent notre esprit en ébullition : s’agit-il du même prédateur qu’il y a 2 ans ou un vulgaire imitateur ?
 Certes, d’autres meurtres ont été commis auparavant avec le même mode opératoire, mais plus rien depuis tout ce temps. Alors pourquoi maintenant ?
Pourquoi ce tueur en série reprend il soudain ses exactions ?
Ce qui est sûr, c’est que les habitants n’ont rien oublié de cette sordide histoire. Fortement ébranlés, Certains ont même déserté les lieux vers la ville, laissant derrière eux des maisons vides et encore meublées.
Il ne reste qu’un village maudit ; une emprise certaine du curé sur sa paroisse...
 La capitaine Julie Fraysse doit donc écourter ses vacances pour se charger de cet épineux dossier, et consulter au plus vite Novak Marrec, le policier qui a autrefois mené l’enquête sur ce dit "Immoleur" encore jamais arrêté.
Donc qui mieux que Novak pour coincer ce tueur d’enfants ? Le hic, c’est que depuis son échec dans cette affaire, Novak a perdu sa santé mentale au point de lui faire choisir l’hôpital psychiatrique à Toulouse, où il a retrouvé un semblant d’équilibre émotionnel et social.
 Atteint de troubles obsessionnels délirants, ce personnage atypique, d’emblée fort attachant, voit par moments son cerveau lui créer de fausses certitudes qu’il n’arrive pas à distinguer de la réalité.
Quand il traque un criminel, il a soif d’approcher le mal au plus près ; se laisser "infecter" pour appréhender au mieux celui qu’il chasse.
C’est justement sa trop grande proximité, son opiniâtreté, son acharnement à élucider cette affaire qui lui ont fait perdre pied d’avec la réalité.
Pour autant, convaincu que ce criminel est de retour, Novak n’hésite pas un seul instant et plonge à corps perdu dans cette nouvelle enquête aux côtés de Julie.
Mais cette incursion au cœur de ce nouveau drame ne va-t-il pas fragiliser ses progrès, voir anéantir 2 années de thérapie ? 
 Entre hallucinations, délires de persécution, paranoïa et culpabilité...comment découvrir la vérité, pouvoir se faire de nouveau confiance alors que votre propre esprit joue contre vous ?
Comment démêler le vrai du faux pour mettre fin à cette malédiction qui semble toucher une nouvelle fois ce petit village ?
 Et surtout, où se situe réellement la frontière entre notre imaginaire et la réalité ? Sans plus réfléchir, étrangement concernés comme si notre vie en dépendait, nous dévorons les courts chapitres, avalons les pages à toute allure.
Sans que l'on s'en rende compte, l'auteur déploie avec subtilité et talent son piège tout autour de nous. Sans cesse ballotés, secoués, malmenés, nous nous laissons alors porter par ce merveilleux conteur à la plume délicate,  tantôt abrupte et cruelle, tantôt sensible et percutante.
Le rythme est nerveux, intense, enlevé. Le style cinématographique permet une immersion totale. L'histoire nous ensorcelle, nous prend aux tripes. Et une fois les dernières lignes avalées, nous restons interdits, pantelants, essorés et à bout de souffle devant un dénouement encore une fois impossible à deviner.
Quant aux personnages, ils ne sont pas en reste et constituent l’autre pierre angulaire du récit, chacun dans une incarnation différente.
Novak est dénué de toute compassion, tandis que Julie demeure lumineuse et positive.
Pour Novak, la vie personnelle ne signifie rien. À l’inverse, Julie essaie tant bien que mal de donner un second souffle à son mariage grâce à des vacances en famille.
Elle incarne le féminin, lui le masculin. Un duo improbable, où chacun possède une part cachée qui va nous être peu à peu  subtilement dévoilée.
Les différents points de vues vont donner encore plus de corps à l’histoire, nous emportant ainsi au plus près de l’infinie tristesse des endeuillés, des secrets de famille, des problèmes de couple... tout comme avec l’approfondissement du volet psychiatrique concernant Novak. La plongée dans son internement, sa thérapie, sa descente aux enfers, sa remontée et ses difficultés, apporte un vrai plus à ce récit palpitant.
Comme nous, ces personnages superbement travaillés, avec une profondeur et une consistance rarement observée, vont souffrir, se débattre, aller jusqu'au bout d'eux-mêmes. Sans concession, ces êtres brisés, cabossés devront affronter leurs démons, se questionner, se dépasser, se recentrer afin de changer, grandir, renaître.
Vous l’aurez compris, ce roman est un réel coup de cœur, une de ces histoires d’où l’on ressort complètement chamboulé, pas totalement indemne et qui vous hantera pour un long moment.
Ces personnages vous toucheront profondément. Leur force, leur complexité, leur humanité vous bouleverseront.
Un roman à l'intrigue redoutable, un thriller efficace, bien maîtrisé, et si émouvant que les larmes ne seront jamais très loin.
Plus qu'une envie maintenant, me plonger à nouveau dans l'univers de ce virtuose des sentiments 🤩 à quand le petit nouveau ? 😜
Alors, si vous aimez les récits palpitants, à l’intrigue subtile mais retorses, les histoires qui émeuvent, bousculent, ébranlent vos croyances, vous laissent exsangue une fois le livre refermé... foncez, ce thriller est fait pour vous ! Vous passerez un excellent moment de lecture :pouceenhaut:


Ma note :  :etoile: :etoile: :etoile: :etoile: :etoile:





Pour vous le procurer : Calmann-Lévy     Amazon


Réseaux sociaux : Twitter     Facebook
 
 
 


⁦‪

No comments for this topic.