04/12/23 - 19:43 pm


Sites amis

Auteur Sujet: Une bonne raison de mourir de Arthur Caché des Editions Taurnada  (Lu 25905 fois)

0 Membres et 3 Invits sur ce sujet

Hors ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 659
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
Résumé :

Quand un ancien géologue disparaît mystérieusement près de Paris, Beryl, jeune chef de groupe à la Crim', se saisit aussitôt de l'affaire.
 Assistée de Rudy, son adjoint au passé tourmenté, puis d'Ara, un ancien flic reconverti dans le trafic de contrefaçons, elle remonte la piste d'une compagnie pétrolière en Turquie.
 Mais tandis que les découvertes troublantes se multiplient et que les cadavres s'accumulent, des profondeurs de la mer Noire surgit un terrible secret…
Beryl comprend alors que le plus effroyable des comptes à rebours a déjà commencé…


Mon avis :


Tout d’abord, je tiens à remercier Joël des éditions Taurnada pour sa confiance et pour m’avoir fait découvrir en avant-première ce nouveau roman au résumé énigmatique. Un auteur inconnu jusqu’alors, mais que j’ai été ravie de découvrir.

France : Pavel Novak éminent géologue essaye de joindre la commandante Beryl Schaeffer alors absente. Se présentant comme un vieil ami de son père, il souhaite s’entretenir exclusivement avec elle afin de lui communiquer des informations primordiales concernant son décès. Reporter influant, militant dans le domaine de la protection de l'environnement et des populations, ce dernier a été arraché à Béryl voici deux ans, et la jeune femme s’en trouve encore profondément marquée.
Troublée, désireuse d’en savoir plus, elle se rend à son domicile et constate que l'homme a malheureusement disparu. En plus la maison a été fouillée, le matériel informatique volé, et une trace de sang suspecte est même retrouvée sur les lieux, orientant automatiquement vers la thèse de l'enlèvement.
Ces quelques lignes posées, le ton est donné ; notre curiosité est piquée au vif ; les questions taraudent notre esprit qui tourne à plein régime.
Quelle était donc la teneur de ce message apparemment si urgent ?
Ce scientifique avait-il vraiment de nouveaux éléments, voire des révélations sur l’assassinat de son père ?
Pourquoi s’en est-on pris à lui ? Y aurait-il un rapport avec cette plateforme gazière qui doit être mise en activité dans quelques jours ?
Mais surtout, qui se trouve à l’origine de cet enlèvement ?
À l’image de la stupéfaction ressentie par nos protagonistes, nous voici plongés, happés, enferrés au cœur d’une intrigue machiavélique et retorse au cœur  de l’industrie pétrolière dont les pièces macabres du puzzle refusent de s’imbriquer.
Accompagnée de son fidèle adjoint le capitaine Rudy Ferey au passé tourmenté, Beryl, chef de groupe de la crim, décide aussitôt de s’envoler pour Istanbul afin d’enquêter. Sur place, aidée de Ara, un ancien flic démis de ses fonctions reconverti dans le trafic de contrefaçon, ils vont tout tenter et œuvrer pour faire jour sur cette affaire, ce, au péril de leur vie ; leurs recherches les mèneront au plus près du milieu pétrolier et non loin des acteurs qui permettent l’extraction de l’or noir et des gaz.
Sauf que, nos trois héros comprennent très vite que leur venue dans ce pays étranger, leurs investigations, leur quête, leur soif de réponses dérangent au plus haut point. Pour preuve, à chaque fois qu’ils souhaitent discuter avec des personnes qui pourraient les faire avancer, ces dernières se retrouvent soit blessées, soit gisant inertes dans un coin.
Pourquoi veut-on à ce point les empêcher de connaître la vérité ?
Et si des personnes influentes et protégées étaient impliquées ?
Et si elles craignaient que quelque chose d’impensable soit mis à jour ?
Jusqu’où seraient-elles prêtes à aller pour dissimuler et protéger leurs terribles secrets ?
Que va-t-on découvrir dans les profondeurs turbulentes de la mer Noire ?
Dans ce récit addictif, tout le monde sera mis à rude épreuve. Des indices, des doutes, des incertitudes, des tortures de toutes natures… il sera difficile de défaire les nœuds de cette affaire sans y laisser quelques plumes. Même Beryl, malgré sa force et sa détermination, en sera remuée et fera ressurgir en elle des souvenirs détestables voire traumatisants.
Grâce à une écriture tantôt fluide et percutante, tantôt acérée et entraînante, les pages se tournent à toute allure ; nous voulons savoir, connaître la conclusion que nous a concoctée l’écrivain. Il nous faudra cependant rester bien attentif afin de ne pas perdre le fil devant l’avalanche d’informations à retenir. Je tiens d’ailleurs à féliciter l’auteur pour son travail de recherche et de vulgarisation ; ainsi, même si les thèmes abordés sont complexes et peu familiers, l’accessibilité demeure facile et à notre portée.
Les chapitres courts et rythmés, avec toujours un point de tension ou un rebondissement en toute fin, renforce le suspense, donnant l’impression d’une immersion totale.
Les personnages, quant à eux, sont fort bien travaillés ; l’incursion dans leur vie privée en dehors de l’enquête donne un plus indéniable au récit déjà dense et tentaculaire. De péripéties en péripéties, de révélations en révélations, nous retenons ainsi notre souffle, jusqu’au dénouement final inattendu, en parfait accord avec l’ensemble.
Alors, nos protagonistes arriveront-ils à dénouer tous les fils de cette sordide affaire ?
À vous de le découvrir ;)
De mon côté, même si les thèmes abordés sont loin d’être mon sujet de prédilection, je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce thriller intense et bien rythmé, la plongée au cœur d’un univers méconnu et peu abordé, sans oublier la qualité de l’intrigue et la manière dont elle a été menée.
Alors, si vous aimez les romans qui sortent des sentiers battus, de ceux qui vous apprennent grandement tout en vous faisant réfléchir sur les travers de l’espèce humaine…. Foncez, ce livre est fait pour vous ; vous passerez un excellent moment de lecture :pouceenhaut:

Ma note :

:etoile: :etoile: :etoile: :demietoile: :etoilegrise:



Pour vous le procurer : Éditions Taurnada     Amazon

Réseaux sociaux : Facebook     Instagram

No comments for this topic.