14/12/18 - 19:51 pm


Sujets récents

Nouvelle N°11 : The champion par KOWALSKI SYLVIE
[dim. 9 déc. 2018 à 22:07]


Fanny, de l'ombre à la lumière de Maude Perrier T2 par Apogon
[jeu. 6 déc. 2018 à 17:42]


Nouvelle N°10 : Quand la terre mourra par La Plume Masquée
[dim. 2 déc. 2018 à 15:42]


Nouvelle N°9 : Un soir d’orage par La Plume Masquée
[dim. 25 nov. 2018 à 16:00]


Le programmeur de Marguerite Blanchard par Apogon
[jeu. 22 nov. 2018 à 16:27]


Nouvelle N°8 : Tout ce qui est humain par sylvie KOWALSKI
[dim. 18 nov. 2018 à 23:24]


Nouvelle N°7 : Faut bien se nourrir par La Plume Masquée
[dim. 11 nov. 2018 à 15:53]


El Matador (l'intégrale) de Isabelle Morot Sir par Apogon
[jeu. 8 nov. 2018 à 17:00]


Nouvelle N°6 : Histoire d’oreille par La Plume Masquée
[dim. 4 nov. 2018 à 16:11]


Nouvelle N°5 : Beauté épinglée par La Plume Masquée
[dim. 28 oct. 2018 à 14:51]

Sites amis

Auteur Sujet: La concordance des temps dans le récit  (Lu 1668 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 618
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
La concordance des temps dans le récit
« le: lun. 9 janv. 2017 à 18:26 »
 Bonsoir à tous :bonjour:

Aujourd'hui j'avais envie de poster un sujet qui pourrait intéresser bon nombre d'entre vous, que vous soyez auteurs débutants ou aguerris..
 En effet, quand vous rédigez un texte, un roman, combien de fois ne vous êtes vous pas arraché les cheveux avec la concordance des temps ?
 Je vous propose donc un petit tutoriel pour vous aider à faire le moins d'erreurs possibles :clindoeil:
Bonne lecture à tous :pouceenhaut:

La concordance des temps est la relation entre le temps de la proposition principale et des subordonnées.

I) La concordance des temps peut être commandée par le contexte.

Dans un texte au présent, en fonction du contexte, on pourra dire :
Je pense (présent)  qu’il dort mieux (présent),
Je pense (présent) qu’il dormait mieux (imparfait),
Je pense (présent) qu’il dormira mieux (futur).
Je pense (présent) qu'il y dormirait mieux (conditionnel présent).

Les temps composés expriment l’antériorité par rapport à un moment donné (passé ou à venir), mais accompli :
Je te dis ce que je pense. -> Je te dis ce que j'ai pensé. (antériorité)
Je te disais ce que je pensais. ->Je te disais ce que j'avais pensé. (antériorité dans le passé)
Je te dirai ce que je penserai. -> Je te dirai ce que j'aurai pensé. (antériorité dans le futur)
Il partit dès qu'il vit le bus. -> Il partit dès qu'il eut vu le bus. (antériorité dans le passé)

Nous avons vu comment exprimer l'antériorité de l'action décrite dans la subordonnée, mais on peut vouloir exprimer :
- la postériorité en employant le conditionnel présent...

La suite : ici


Hors ligne Morphée

  • Membre Argent
  • ***
  • Messages: 85
  • Sexe: Femme
Re : La concordance des temps dans le récit
« Réponse #1 le: jeu. 12 janv. 2017 à 20:34 »
Merci  :pouceenhaut:  je suis nulle pour ça  :petiller:  ça pourra me servir  :oui: