19/11/18 - 03:46 am


Sujets récents

Nouvelle N°8 : Tout ce qui est humain par sylvie KOWALSKI
[Hier à 23:24]


Nouvelle N°7 : Faut bien se nourrir par La Plume Masquée
[dim. 11 nov. 2018 à 15:53]


El Matador (l'intégrale) de Isabelle Morot Sir par Apogon
[jeu. 8 nov. 2018 à 17:00]


Nouvelle N°6 : Histoire d’oreille par La Plume Masquée
[dim. 4 nov. 2018 à 16:11]


Nouvelle N°5 : Beauté épinglée par La Plume Masquée
[dim. 28 oct. 2018 à 14:51]


Puerto Nuevo de Laura D par Apogon
[jeu. 25 oct. 2018 à 17:52]


Nouvelle N°4 : La spectre de la vérité par La Plume Masquée
[dim. 21 oct. 2018 à 17:03]


Nouvelle N°3 : Dans la bouche par Mag
[dim. 14 oct. 2018 à 22:03]


Nouvelle N°2 : Plus fort que Superman par Magali Laguillaumie
[jeu. 11 oct. 2018 à 20:08]


A trop en vouloir de Fabienne Belle par Apogon
[jeu. 11 oct. 2018 à 18:05]

Sites amis

Auteur Sujet: Ma PAL de rentrée 2016  (Lu 4044 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

En ligne La Plume Masquée

  • Administrateur
  • Membre Platine
  • *****
  • Messages: 615
  • Sexe: Femme
    • Libres Ecritures
Ma PAL de rentrée 2016
« le: mar. 20 sept. 2016 à 17:54 »
 Bonjour à tous :bonjour: 

Parmi les nombreux livre de la rentrée (sans oublier mes SP et les auteurs indép), voici ceux qui me font envie :pouceenhaut:

L'Abbaye Blanche de Laurent Malot
"À Nantua, dans le Jura, le lieutenant Gange élève seul sa fille de six ans. Gaëlle, sa femme, les a quittés sans donner de raison. Quand deux meurtres se produisent la même semaine dans ce coin du Jura où il ne se passe « jamais rien », Gange est entraîné dans une enquête explosive. Il s'oriente peu à peu vers l'Abbaye blanche, une secte particulièrement dangereuse, en cheville avec des notables locaux. Entre trafic d'art, âmes perdues et intervenants haut placés dans l'appareil d'État, il démêle peu à peu les fils et prend la mesure de l'iceberg qui se dresse devant lui. Les enjeux le dépassent, mais sa femme est peut-être victime de l'Abbaye blanche...L'Abbaye blanche est un polar rural, écrit comme un film d'action et d'aventure. Visuel, sonore et bourré d'humour noir, il met en scène des personnages réalistes et touchants, victimes de l'onde de choc, au niveau local, d'affaires qui les dépassent amplement. Soucieux d'explorer les dimensions sociale et politique, Laurent Malot développe les thèmes de la manipulation, du mensonge, de l'amour et de la mort. La secte manipule ses adeptes, l'appareil d'État manipule la secte, et Gange, ce montagnard qui est un modèle d'intégrité mais a aussi ses failles, ment à sa fille, à son entourage et à lui-même en prétendant ignorer pourquoi sa femme est partie. La part belle est faite à une galerie de femmes autour de lui, qui ne s'en laissent pas compter : la journaliste, la baby-sitter, la juge, etc. Au coeur du Jura, un des personnages clé du livre, dont les magnifiques paysages offrent des horizons plus larges qu'en ville et permettent l'émergence de la sagesse et de la vérité. Laurent Malot s'est mis à écrire des romans, des pièces et des scénarios dans sa chambre, à 19 ans, parce qu'il rêvait de travailler avec Steven Spielberg. Il a gagné ses premiers droits d'auteur grâce à des fictions radio. Son premier roman, De la part d'Hannah (Robert Laffont, 2014) a conquis près de 25 000 lecteurs. Mêlant habilement thriller politique et roman noir, L'Abbaye blanche est son premier polar."

Crue de Philippe Forest
"Marqué par un deuil déjà ancien, un homme décide de revenir dans la ville où il est né et où il a autrefois vécu. Tout a changé. Pourtant, petit à petit, les mêmes fantômes fidèles s’en retournent vers lui sous les apparences étranges et familières qu’ils ont désormais revêtues. Dans le quartier où il s’est installé, de grands travaux sont en cours. Les immeubles en passe d’être démolis voisinent avec les constructions nouvelles. Autour de l’homme qui raconte son histoire, les signes se multiplient. La demeure où il a élu domicile lui semble comme une maison hantée perdue au beau milieu d’un vaste terrain vague. Il y fait la connaissance d’une femme et d’un homme dont il finit par s’imaginer qu’ils détiennent peut-être la clef du mystère qui les entoure. Le roman vécu se transforme alors en une fable fantastique dévoilant le vide où s’en vient verser toute vie et qui en révèle la vérité."

Nos âmes la nuit de Kent haruf
"Dans la petite ville de Holt, Colorado, déjà théâtre des événements du Chant des plaines, Addie, 75 ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Bravant les cancans, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d’encouragement. Une nouvelle jeunesse apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir ensemble. Mais voilà, bientôt, les enfants d’Addie et de Louis s’en mêlent, par égoïsme et surtout par peur du qu’en-dira-t-on. Le fils d’Addie, ulcéré, somme sa mère de quitter ce vieil homme qui, il en est persuadé, en veut à son argent. Dans sa colère, il va jusqu’à la menacer de l’empêcher de voir son petit-fils. La fille de Louis, qui pourtant vit loin, ne supporte pas les coups de téléphone malveillants de ses anciennes copines d’école, qui salissent tout et lui font honte. Pris dans la violence et la rancœur de leurs enfants, Addie et Louis résistent mal. Le chantage de son fils contraint Addie à renoncer à l’homme qu’elle s’est choisi, à son indépendance et au bonheur qui l’attendait. Louis lutte et apaise sa fille, mais ne peut rien contre la décision d’Addie. Désormais, c’est par téléphone, et en cachette, qu’ils devront prolonger les confidences de la nuit et voler quelques instants de bonheur."

Le temps est assassin de Michel Bussi
"Eté 1989
La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.
Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?"


Le cri de Nicholas Beuglet
"Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre...
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !
Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d'une science dévoyée, transformée en arme fatale."



Et vous, quels sont ceux que vous avez envie de découvrir  ? :clindoeil:

Hors ligne Flo Renard

  • Membre Or
  • ****
  • Messages: 189
  • Sexe: Femme
Re : Ma PAL de rentrée 2016
« Réponse #1 le: mar. 20 sept. 2016 à 19:15 »
J'ai celui-ci dans ma longue PaL (vu sa taille, il faut bien en distinguer quelques-uns ^^)

La fabrique du monstre, Philippe Pujol, les Arènes.
Sous son ciel bleu, Marseille est un vrai jeu de domino. Noir. Blanc.
L'économie de survie pousse le marché noir. Qui alimente les trafics d'armes et de drogue. Qui nourrissent la corruption immobilière. Qui vit du clientélisme électoral. Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s'entretuer ensuite... Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National.
Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d'HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d'humanité piétinée. Personne ne peut sortir de ces zones, dont des enfants ne connaissent même pas la mer. Personne ne veut y entrer. D'une délinquance à l'autre, à chaque nouvelle strate de populations immigrées, cette situation fabrique un monstre.
Authentique héritier d'un Albert Londres plongé dans l'enfer du bagne de Cayenne, Philippe Pujol porte la plume loin dans cette plaie-là.

Hors ligne Morphée

  • Membre Argent
  • ***
  • Messages: 85
  • Sexe: Femme
Re : Ma PAL de rentrée 2016
« Réponse #2 le: sam. 24 sept. 2016 à 20:28 »
 :bonjour:
Dans ma PAL de cette rentrée il y a les tomes 2 Rivalités  et 3 Accomplissement  de : Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain.
Dans le  tome 1 , Vertige on fait connaissance avec Hannah et j'ai trop envie de connaitre la suite  :oui:  :yahooo:. Voilà la 4  ième couverture du premier :
À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n'y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu'elle ait jamais vus. Qu'importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme... l'attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d'Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l'inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l'on croit.