21/09/18 - 18:08 pm


Sujets récents

Grain de sable dans la méharée de Jean Larbanois par Apogon
[jeu. 13 sept. 2018 à 11:27]


Les cercles de l’éternité de Jean-Louis Ermine par La Plume Masquée
[mer. 5 sept. 2018 à 18:34]


C'est où le nord ? de Sarah Maeght par La Plume Masquée
[dim. 2 sept. 2018 à 22:19]


Présentation des auteurs du Trophée Anonym'us 2018/2019 par Apogon
[ven. 31 août 2018 à 23:59]


Les Citadelles de Isabelle Morot-Sir par Apogon
[jeu. 30 août 2018 à 17:19]


La Symétrie de l'Effet de Jules Mudhiac par Apogon
[jeu. 16 août 2018 à 16:41]


De musique et d'ombre de Marie-Claire Touya par Apogon
[jeu. 2 août 2018 à 17:57]


Sans relâche de Isabelle Morot-Sir par La Plume Masquée
[ven. 20 juil. 2018 à 19:26]


L'ombre des arcs-en-ciel de Yann Renoît par Apogon
[jeu. 19 juil. 2018 à 16:22]


L'aveu mortel de Julien Budin par Apogon
[jeu. 5 juil. 2018 à 18:00]

Sites amis

Auteur Sujet: La Symétrie de l'Effet de Jules Mudhiac  (Lu 593 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Apogon

  • Administrateur
  • Membre Argent
  • *****
  • Messages: 97
  • Sexe: Homme
La Symétrie de l'Effet de Jules Mudhiac
« le: jeu. 16 août 2018 à 16:41 »
La Symétrie de l'Effet de Jules Mudhiac

Extrait du prologue


Un été revient toujours avec son lot de souvenirs. Étrange non ? En été on cherche nos souvenirs, en hiver je crois qu’on les fuit. Fermez les yeux un instant, pas trop longtemps sinon je ne vous reverrai plus. Demandez-vous quel est le dernier souvenir qui a refait surface en vous. Alors ? Vous en avez un ? Vous n’êtes peut-être pas très à l’aise avec l’exercice. En ce qui me concerne, c’est mon quotidien. Je passe mon temps à me bagarrer avec mes souvenirs. Je suis devenu très bon dans le domaine. Un expert. C’est sans doute un luxe vous me direz, certaines personnes n’ont rien avec quoi se battre. Je ne me plains pas, je constate simplement. Parfois, il m’arrive même de me fabriquer de faux souvenirs. De rêver à une vie que je n’ai pas eue ou d’imaginer faire des choix que je n’ai pas faits. Je suis certain que bon nombre d’entre vous aussi. C’est humain. Ce qui est important c’est que chaque élément soit à sa place. Qu’un souvenir vécu reste et qu’un souvenir voulu ne perdure jamais trop longtemps.
"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé" (Voltaire)

No comments for this topic.